NoLita - mafieusement bon - Paris


C'était mon dernier restaurant de l'année et du coup, on peut dire que 2014 s'est finie sur un feu d'artifice gustatif ! C'est pour l'anniversaire de mariage de mes parents que j'ai eu la chance de tester NoLita, un restaurant italien haut de gamme dont je n'avais jamais entendu parler. Pourtant, c'est le restaurant préféré de Beyonce ! Mais bon, ne nous égarons pas ;-)

Adresse : 1 Avenue Matignon, 75008 Paris

Le Lieu : C'est après l'ascension de trois étages de la tour de verre, dédiée aux Fiat de toutes les couleurs, que vous pourrez pénétrer dans cet établissement qui réserve bien des surprises. Le lieu est circulaire mais spacieux et joue de ce contraste entre arrondis et angles. Pour les familles je vous conseille vivement les tables d'angle formant une véritable bulle, coupée du reste du restaurant. Au delà de son agencement astucieux, le lieu est également décoré avec le meilleur goût. Une jolie guirlande borde le plafond, les lumières sont tamisées et bleutées, quelques tableaux sont accrochés aux murs, ... Un vrai beau cadre !



Au Menu : Entrées, plats, desserts, tout est fait maison et préparé par le chef avec les meilleurs des ingrédients. Cet hiver, NoLita proposait en plus de sa carte quelques suggestions de dégustations autour de la truffe blanche.

Avant même de débuter notre repas, nous sommes accueillis par une coupe de champagne et un amuse bouche tomate mozzarella. Le ton est d'emblée donné, avec cette bille crémeuse qui explose en bouche, enrobée du coulis acide et de la poudre de basilic. Puis vient le temps de choisir un premier petit pain (piment, complet, encre de seiche, ...) et de se plonger dans la carte ...



Pour l'entrée, nous avions l'avantage d'être cinq et le serveur nous a donc proposé de réaliser un assortiment de saveurs typiques de l'Italie. Ce qui nous a permis de tester plusieurs spécialités.



Tout d'abord, les Pizzette. Proposées en entrée, ces versions miniatures de ce plat qu'on connait tous, laissent la part belle aux fromages et aux légumes. Nous avons choisi la CRUDAIOLA - petite focaccia aux tomates "cœur de pigeon", burrata d'Andria, olives Taggiasche et roquette - La pâte était aérée et croustillante, la mozzarella extrêmement fondante et crémeuse, les tomates pas trop acides. Il me semble pas avoir trop senti les olives par contre.



Mes parents ont voulu prendre une assiette de POLIPETTI - salade sucrine, petits poulpes de roche frits et sauce César - ils avaient l'air assez heureux donc j'imagine que ça leur a plu !



Ce qui m'avait fait de l'oeil, c'était l'assiette SALUMI - Assortiment de charcuteries typiques italiennes et "gnocchis fritti" au stracchino - Et c'était à la hauteur de mes espérances : les gnocchis fritti étaient croquants mais fondants comme une pâte et pas juste cassants. La charcuterie était bien tendre et au goût très fin. Moi qui ne suis pas trop jambon cru je me suis régalé. Et c'est en grande partie aussi grâce à la mozzarella !



La Mozzarella di bufala campania BIO était la révélation de la soirée. A ceux qui clament que ce fromage n'a pas de goût, je vous supplie de tester celle-ci avant ! La boule de 500g vous est amenée coupée devant vous, assaisonnée d'huile d'olive et tout le nécessaire est placé à votre disposition : huile pimentée, vinaigre balsamique, sel, poivre, ... J'aime tellement redécouvrir des produits du quotidien qu'on a tendance à mettre de côté mais qui, si on prend le temps de sélectionner des ingrédients de qualité, se révèlent exceptionnels. La mozzarella est un équilibre fragile entre fermeté globale et crémeux. Un bonheur en bouche.



Le pain chaud servi avec, en revanche avait de quoi s'améliorer. Avec d'aussi bons ingrédients, on aurait préféré reprendre des petits pains parfumés plutôt.

En plat, chez NoLita, vous aurez le choix entre des pâtes, du risotto, des viandes ou du poisson. Nous sommes restés sur les propositions emblématiques de l'établissement.

FRITTO MISTO - belle friture de gambas, petits poulpes de roche et cabillaud, chips de légumes -
Une ribambelle de fritures au goût de poisson non dénaturé, des accompagnements frais ou onctueux. C'est une façon bien originale de manger du poisson !



Pasta CHITARRA - Spaghettis au beurre et Parmesan, ragout fin de veau, jus corsé et chips de Parmesan -
Je savais que j'aimais les pâtes, je savais qu'elles étaient déclinables à l'infini, je savais qu'on pouvait les faire maison, mais je ne saurais pas comment commencer à vous parler de ce plat ! Les spaghettis étaient bien al dente mais le beurre les rendait tellement crémeuses ! So régressif ! Les chips de parmesan étaient en réalité des tuiles. Leur goût prononcé était le bienvenue. Le ragout de veau est servi en petits dés qui conservent bien le goût de la viande tout en vous permettant d'en profiter dans chaque bouchée. Il ne manquait absolument rien à cette assiette !



Pasta AMATRICIANAMezzi paccheri, tomate fraîche, pancetta fumée maison, oignons confits et pecorino romano -
Ces anneaux de pâte étaient bien enrobés d'une sauce goûteuse, un peu acide, un peu sucrée. C'est une version assez revisitée des pâtes à la sauce tomate.



Passons aux risotti et en particulier au ITALIA - Risotto aromatisé au basilic, graines de tomate et sorbet à la mozzarella "di bufala" -
Je crois que c'est ce plat qui représente le plus NoLita : de vraies saveurs italiennes, un plat typique, simple avec des ingrédients de haute qualité. Et ceci associé à une présentation épurée mais originale, sans oublier la petite touche de folie qui rend le plat unique. J'étais plein d’a priori au moment où la cuillère de sorbet approchait de ma bouche mais finalement au diable le conformisme ! C'était excellent. Tout simplement.



Et si vous pensiez que les desserts ne pouvaient pas être au même niveau que le reste du festin, réfléchissez à deux fois. Nous en avons pris plein les yeux jusqu'à la dernière bouchée.

NERA PASSIONE - Cube de mousse au chocolat "Abinao", cœur coulant au fruit de la passion, sorbet maison au cacao amer -
Le sorbet est effectivement au cacao amer, on ne peut pas passer à coté de son goût intense. Pour le cube, la mousse est bonne mais le coulis est un peu trop liquide. Peut être qu'une purée ferait plus l'affaire.



LAMPONI - Perles de framboise glacée au cacao, sorbet maison framboise/gingembre -
On fait ici un pas de plus vers l'originalité avec ces billes rouges enrobées. Une association de douceur et d'acidité.




Je vous ai laissé le meilleur pour la fin : le DOLCE MELA - mousse de crème de lait légèrement caramélisée, coulis de pommes Granny Smith et noisette au miel d'Acacia -
Ce dôme était juste parfait ! La mousse était subtile et le coulis faisait tellement l'équilibre entre rondeur et piquant. Et moi qui aime les noisettes j'ai été servi avec ces petites brisures craquantes.



Avec le café, on nous a servi de délicieux canellonis siciliens. Finement croustillants et renfermant une crème bien onctueuse.



Prix : Les entrées sont entre 20 et 40€, les plats entre 20 et 40€, les desserts sont à 16€. Autant dire que c'est à réserver pour une occasion spéciale ! Pour autant, les prix restent raisonnables et chaque euro sera bien justifié, faites-moi confiance.

Résumé : J'y suis allé sans connaitre et je vous le recommande chaudement ! Tout était parfait, même si l'accueil et le service étaient parfois un peu en dessous de ce à quoi on pourrait s'attendre au vu du contenu de l'assiette.

Liens : Site - Facebook - Twitter - Instagram

Aucun commentaire:

Publier un commentaire