Louie Louie - Pizzeria Paris


Si je vous dis : Restaurant italien à Paris, vous me dites ?
Non, ne répondez pas, j'aurais bien trop peur d'entendre inlassablement la même réponse. 

Est-ce que c'est parce qu'il y a un vainqueur évident ? Non
Est-ce que les gens ont soudainement tous les mêmes goûts ? J'ose espérer que non !

Bref n'entrons pas dès aujourd'hui dans les méandres de cette société d'influence dont nous sommes prisonniers et parfois complices ...
Je vous propose plutôt de vous parler de mon expérience chez Louie Louie. J'ai eu l'occasion de m'y rendre à deux reprises et j'ai vraiment apprécié !
Adresse : 78 rue de Charonne, Paris 11e (M° Charonne)

My Opinion : Malgré le look très léché du lieu, on se sent toujours bien chez Louie Louie. Le soir, les lumières sont tamisées et les bougies sont à l'honneur. En journée, le bois clair est mis en valeur et le bar apporte un peu d'espace. 

Un seul coup d'oeil à la carte et je suis aux anges. Il y a du choix, tout semble gourmand et on remarque des indices de qualité. Impossible de passer à côté de la mozzarella à partager en entrée. Elle arrive, délicieuse, tendre et parfumée. Et quand on vous apporte tous les condiments, vous savez que vous allez vous régaler : poivre en moulin, fleur de sel, câpres, huile d'olive, pâte à pizza fine aux herbes, ... Je crois que j'aurais pu me satisfaire de cet instant et le prolonger autant que nécessaire. Et que dire du service adorable qui vérifie que vous ne manquez de rien et qui vous remet du pain pour venir à bout du fromage démoniaque. Oui c'est le deuxième article d'affilée où je redemande du pain en entrée, je fais ce que je veux !

A ma première venue, j'avais craqué avec mon amie Virginie sur les Bellini, très réussis. C'est un mélange de vin pétillant et de purée de pêche blanche. C'est viril comme j'aime !

Mon dilemme avec les pizzeria c'est que je peine à trouver une pizza qui ravira mon coeur. Je suis parfois très inquiet comme peuvent l'être les hommes en manque de protéine. Je ne sais pas, ça doit être culturel mais c'est très difficile pour moi de concevoir un plat sans viande. Je sais ce que vous allez dire ... les vrais amateurs testent la pizza Margherita, tomate, mozza, basilic. Mais je suis faible. Ma pizza idéale doit avoir de la charcuterie, du fromage en abondance, un ingrédient original qui m'apporte du twist. Ce qui m'amène souvent à choisir la plus fournie ... Eh bien figurez-vous que Louie Louie a la recette de mon bonheur !

J'ai nommé la Capo dei Capi : Fior di latte, poivrons grillés, spianata piquante, N'duja, burrata, basilic. Testée deux fois, jamais déçu ! Grace aux deux fromage, elle est très crémeuse et équilibre parfaitement le piquant marqué des charcuteries. C'est un beau duo fort & fondant qui laisse les deux s'exprimer sans chercher à écraser l'autre. Peut-être qu'un jour j'en testerai une autre mais qui sait, je suis fidèle en amour.

Nous avons aussi testé la pizza du moment qui revisitait la classique Quattro Fromaggi mais version terroir (et version 3 fromages) : Fourme d'Ambert, Ossau-iraty, Reblochon et une touche de miel. Ils ont joué le jeu, c'est appréciable. Souvent, cette pizza est l'occasion d'un mélange peu heureux de fromages neutres ou en très petite quantité. Ici, tous les fromages étaient francs et présents. En revanche, ce fromage de brebis n'est pas le plus adapté à être fondu, il est resté dur sous la dent. Il existe d'autres fromages plus crémeux qui auraient sans doute plus fait l'affaire. La dégustation n'en a pas été moins agréable, c'est juste que je n'aurais pas pu en manger une entière comme ça. 

Pour résumé, je vous dirais de faire confiance à Louie Louie ! Les pizzas sont délicieuses et le choix est adapté à tous les appétits. Les entrées sont de qualité et si vous êtes plusieurs, ne les négligez pas ! Je n'ai jamais eu la place pour un dessert mais ils sont fait-maison et apparemment très copieux aussi. Les prix sont totalement acceptables pour cette belle expérience, le service est agréable, attentif mais discret. J'aime tout simplement !

Liens : Site - Facebook



















Aucun commentaire:

Publier un commentaire