Paris Texas - Le BBQ façon PNY



Adresse : Paris Texas Restaurant, 74 Rue du Faubourg Saint-Denis, 75010 Paris (M° Chateau d'eau)


Cette adresse est la dernière née de "l'empire PNY" et elle fonctionne déjà très bien. A peine ouverte, elle jouissait de critiques fabuleuses : journalistes, le Fooding, ... Tous les blogueurs se sont précipités. Vous me connaissez, c'est extrêmement rare que j'aille dans un restaurant juste à l'ouverture. J'aime bien laisser à l'équipe le temps de prendre véritablement possession des lieux, de son matériel et de son menu. Trouver ses marques finalement ! Comme ça, je pense que s'ils sont à leur meilleur, je vais pouvoir mieux profiter de la vision du chef. Bon et la deuxième raison c'est l'effet mouton qui m'irrite au plus haut point. Je déteste ces gens qui se précipitent à l'ouverture pour être branchés et qui délaissent l'endroit ensuite pour la prochaine place to be. Mais ce n'est absolument pas le sujet, fermons la parenthèse !


On retrouve un peu les mêmes codes qui ont fait les succès de Paris New-York. D'ailleurs l'adresse est à quelques pas de l'adresse mère spécialiste en burgers. L'endroit est magnifique et plein de caractère comme d'habitude. Pas de scandinave désolé mais de belles tables en bois, de la verdure, de la pierre façon marbre-granit, de l'or, ... Je trouve ce décor vraiment pile dans la thématique, jamais dans le cliché, toujours de bon goût mais avec ce regard amusé sur nos amis Américains. Les petites touches de néon et d'or apportent un brin d'humour et d'authenticité sur ces régions so bling bling pétrole et strip-club. La carte est variée et alléchante, elle donne envie de revenir pour goûter le reste. Et surtout, vous ne repartirez pas plumés ! La formule midi n'est pas aussi intéressante qu'au PNY mais les entrées à partager sont à 6-9€, les plats autour de 16€ et les desserts entre 5 et 7€. On peut donc s'offrir de la très bonne viande à prix corrects !

J'ai trouvé le service très pro, rapide et accueillant. Pas de familiarité mais toujours un sourire, c'est agréable. Comme les autres établissements, il n'est pas possible de réserver.

Bien sur, pour commencer nous partageons une entrée : la Cecina de boeuf, présentée comme du boeuf d'exception, séché et légèrement fumé. J'ai été totalement conquis ! J'aurais pu ne me nourrir que de ça ... Des tranches fines, douces et parfumées de viande tendre qui se déchirent délicatement, accompagnées du pain maison moelleux cuit au BBQ (l'idée géniale) et de sauce barbecue maison. Je me permets d'émettre 2 petits bémols : le pain est délicieux mais un peu cru à coeur. Et la sauce barbecue, bien que très convaincante par le goût, est un peu liquide !

Pour les plats, je me suis surpris à ne pas prendre de burger. Eh oui, on voulait la viande façon Smoked meat, pour voir ce qu'elle avait dans le ventre. La prochaine fois, c'est sûr, on testera en burger ou en tacos. Et soit dit en passant, il existe d'alléchantes propositions pour les amateurs de saumon fumé, egg benedict et autres végétariens. Pour les carnivores que nous sommes, l'appel des Pork Ribs était intense ! Dans une superbe assiette dorée, vous retrouverez votre travers de porc fumé 6h, laqué de sauce barbecue. En accompagnement, nous avons choisi la evil purée (purée de pommes de terre au cheddar). J'ai trouvé ça appréciable de retrouver également des pickles d'oignons, c'est la petite touche tendance et qui apporte un peu de dimension. Bon et pas de frisée en salade, merci pour les jeunes pousses d'épinard ! Rien n'est laissé au hasard. La pièce de viande est conséquente et elle rassasie (surtout ceux qui ont abusé du pain maison en entrée :-D). En revanche, la critique viendra d'une cuisson un peu hétérogène sur un même morceau. Certaines bouchées sont tendres, fondantes et moelleuses alors que d'autres sont malheureusement sèches. 

C'est le même constat pour le Brisket Texas Style, des tranches de poitrine de boeuf (sélectionné par Le Ponclet) fumée 12h. J'adore les cuissons lentes, ça donne à la viande un moelleux incomparable, une tendreté folle. Ma première bouchée était parfaite, pleine de gout, la viande explose en bouche et s'effiloche presque. Sur certaines parties, dommage, la viande perd la magie de texture. C'est un ajustement à trouver, je leur fais confiance ! La purée au cheddar quant à elle avait l'air totalement gourmande sur le papier. Pour être honnête, je l'ai trouvée de grande qualité mais le fromage n'apparaissait pas vraiment sur le palais. Et j'aime le fromage. Et PNY sait ce que c'est du vrai cheddar en plus donc je sais que la qualité est là.

Non je ne partirai pas sans gouter un dessert ! Surtout que j'ai trouvé la carte très rafraichissante : Poire rôtie, Chocobomb, moelleux au chocolat de compétition d'après les photos, ... Notre coeur a élu l'Eton Mess pour conclure ce repas. D'une part, parce que je n'en ai jamais mangé. Et que c'est peut être aussi le dessert qui s'annonçait le moins fat. Quelle bonne surprise ! C'est une création aussi efficace que ses ingrédients sont simples et maitrisés. Vous avez la fraicheur et la gourmandise des fruits rouges (des framboises fraiches !), le croquant avec la meringue émiettée qui offre de la texture et la crème fouettée qui enveloppe le tout avec gourmandise. Miam !

Résumons un peu cette dégustation. J'étais un peu inquiet que tout soit dans le marketing et que l'équipe du PNY se soit un peu reposée sur ses lauriers, qu'ils se soient contentés d'importer un barbecue pour faire le job. Mais non, pas du tout. Paris Texas réussit le cadre et l'offre est à la hauteur de la promesse. La viande ne m'a pas fait tomber de ma chaise mais je pense que ça sera bientôt le cas. On ne peut pas leur reprocher d'être allés vers la facilité, tout est pensé et cohérent. Le lieu est à l'image de la cuisine : totalement moderne, très qualitatif (dans le sourcing notamment), créatif mais à pousser un peu plus loin pour atteindre la perfection. J'y retournerai avec plaisir, pour voir les petits ajustements mais surtout pour tester d'autres propositions tout aussi alléchantes ! Pas de triche ici , bravo ! On dirait que PNY a encore réussi un beau projet et c'est mérité ;-)  












Aucun commentaire:

Publier un commentaire