Un Dimanche à Paris - Pâtisseries prometteuses



Salut les gourmands !

Aujourd'hui, je viens vous parler des créations de Nicolas Bacheyre pour Un Dimanche à Paris. Ces pâtisseries délicates ont plus d'une fois attiré mon oeil alléché, elles me semblaient donc bien appropriées pour une dégustation en famille. A l'occasion d'un double anniversaire, je suis allé récupérer un échantillon de 7 douceurs à partager ensuite. Débrief !

Adresse : 4-5-6 cour du Commerce Saint-André, Paris 6e (M° Odéon)

My Opinion : Un Dimanche à Paris occupe une place privilégiée de la rue piétonne. Restaurant, salon de thé et boutique se suivent et accueillent les passants bien renseignés.

Je me rends directement dans la boutique pour rencontrer ces pâtisseries au dressage élégant qui, si leur saveur se rapporte à leur présentation, peuvent épater. L'accueil était très agréable, souriant et disponible. Je fais difficilement un choix parmi tant de propositions : classiques revisités, créations uniques, desserts en édition limitée, ... La taille est la seule chose que je trouverais à leur reprocher de prime abord. Les prix sont élevés pour ces petites merveilles ! Reste à vérifier si le goût justifie cette ambition.

Paris-Brest : Je suis un inconditionnel de la noisette, il m'était donc impossible de passer à côté de cette version, dressée comme un éclair. L'intensité en goût est là, la pâte à chou est épaisse et ne s'efface pas devant le praliné noisette. Le job est réalisé.

Tartelette du mois : Basée sur l'association pamplemousse et poivre de Timut, cette tartelette ne m'a pas emballé. L'amertume de l'agrume a été beaucoup trop poussée par rapport à l'acidité.

Tartelette Poires & Amandes : Visuellement je la trouvais follement réussie mais quand on la mange, on est très loin de l'élégance qu'elle promettait. La pâte est trop épaisse et pâteuse, alourdie par la crème d'amandes et les poires sont encore crues. Je n'ai pas vraiment aimé ce manque d'équilibre des textures et des goûts, plus proche d'une tarte familiale conviviale que d'un dessert de pâtissier à presque 6€.

L'Exotique : Même s'il y a beaucoup d'informations dans chaque bouchée, le mariage se fait et ce dessert fonctionne très bien. Effectivement les papilles voyagent entre la noix de coco, la banane et surtout la passion et le citron vert. Très convaincu alors que je n'aime pas forcément la noix de coco et encore moins râpée. Mais là, on ne cherche pas à la masquer. La saveur est là et assumée donc j'ai fini par jouer le jeu et apprécier.

Moelleux chocolat caramel Gianduja : Dégusté sur place avec ma petite soeur pour la remercier de m'avoir accompagné. Encore une fois, le service était très attentionné (dessert chauffé, 2 cuillères, verres d'eau, ...). Vous ne serez pas surpris par le goût ou la texture mais c'est tout simplement un très bon mi-cuit au chocolat et l'insert coulant est terriblement gourmand !

Eclair Caramel au beurre salé : Il est indiscutablement très beau, même si très fin ! Tout est maîtrisé mais je suis tombé sur beaucoup trop de grains de sel à mon goût ...

Cheesecake Passion Mangue Combava : Je me répète mais, comme les autres, ce dessert est magnifique. J'ai trouvé la petite guimauve qui orne le tout très amusante mais malheureusement la mousse cream cheese est bien plus qu'infusée ! Les feuilles de combava (je pense que ce sont les feuilles qui ont été utilisées) volent la vedette à tous les autres ingrédients de cette composition. Et pour moi les feuilles de combava sont associées au goût du curry vert thaï. Avec plus de subtilité sur ce dosage, les fruits exotiques auraient compensé je pense.

Le Lacté : Mon coup de coeur absolu ! Les couches de dacquoise noisette sont moelleuses et délicatement craquantes, la chantilly sent bon la noisette et s'associe parfaite au chocolat au lait. Et le must c'est l'épaisse couche de caramel beurre salé figé presque en pâte. Vraiment un délice !

Résumé : Nicolas Bacheyre a un sens du style très marqué, auquel je suis très sensible. Les idées sont ambitieuses et attirent les gourmands de mon espèce. Le bémol réside dans des équilibres pas toujours retrouvés, des dosages non perfectionnés. Ils rendent directement la dégustation inégale alors que le talent est clairement là. Pour cette gamme de prix, il faut l'exigence de la constance qui va avec. Peut-être que je n'ai pas eu de chance mais malheureusement je ne suis pas en mesure de recommander les yeux fermés à 100%. La pâtisserie est vraiment un jeu d'équilibriste et notre dégustation s'est révélée un peu trop sur le fil à cause de petits détails. Je suis curieux de voir l'action du temps pour cette adresse !

Liens : Site - Instagram - Facebook


Aucun commentaire:

Publier un commentaire