COT COT Paris - Frit mais avec des valeurs















Le poulet frit fait partie des choses qui me font facilement fondre. Et de nombreuses cultures ont leur version : Karaage japonais, à la coréenne comme chez HERO, façon Fried Chicken, ... Je ne fais pas le difficile, je les aime toutes ! Du moment que la chair est tendre, la panure croustillante et parfumée.

En France, pas d'équivalent aussi culturellement prenant à ma connaissance. On a de la volaille de compétition mais le frit reste peu investi en cuisine. Du coup, pour se faire ce petit plaisir, on est un peu condamnés à se tourner vers les alternatives "junk food". Personnellement, je ne fréquente ces adresses internationales qu'en cas de déprime (où l'envie de me faire une box à partager en ma seule compagnie est difficilement réfrénée).


Fort heureusement, le paysage culinaire change et de plus en plus de restaurateurs proposent du poulet frit à leur façon. Aujourd'hui, je vous parle de COT COT Paris qui se lance dans la version fast-food mais avec du total fait maison. J'étais ravi de recevoir leur invitation à tester le concept lors d'un de mes passages à Paris. Je voulais partager ce moment avec mon amie Marie, fraichement installée à la capitale et qui nous manque déjà.

Le lieu se trouve non loin du Sacré-Coeur, coté Pigalle. On entre et c'est assez petit. Il y a quelques places assises mais la vente à emporter est privilégiée et je vous le conseille aussi. Pour notre part, on a préféré déguster sur place et c'était plutôt agréable (apparemment la ventilation fait un peu des siennes mais pour notre passage ça va, on s'en est sortis sans trop être imprégnés d'odeurs).

La commande se fait au comptoir et comme d'habitude, j'ai mis beaucoup de temps à choisir ! Mais, il faut me comprendre, tout donne envie. Les poulets utilisés sont certifiés fermiers et label Rouge, les frites sont également maison, plongées dans deux bains. Les pains pour les sandwichs Long Buns sont élaborés uniquement pour eux par un artisan boulanger. Pour parfaire le tout, les sauces sont également réalisées sur place par le chef. Que d'arguments pour se sentir en confiance !

Le Long Bun Classic est parfait pour se faire une première idée : Filets de poulet panés façon COTCOT, kewpie japanese spicy mayo, pickles, laitue iceberg. Pour 1€ de plus, offrez-vous le kiff du supplément cheddar (du vrai de vrai, garanti sans tranche carrée orange). La prochaine fois, il faudra que je tente le Spécial, aux accents orientaux (yaourt, ras el hanout, caviar d'aubergines, menthe, ...). Le pain est moelleux et aéré, il laisse la place aux ingrédients pour s'exprimer, le poulet est croustillant et tendre, tout est fait pour le complimenter.

J'ai voulu tester les Tenders nature pour voir le produit de base. Les filets de poulet sont marinés longuement et panés sur place. Servis par 4, on se régale à tremper ses longs et fins tenders dans les diverses sauces maison. J'ai beaucoup aimé la Spicy Mayo et la Barbecue. Habituellement, je raffole de la honey mustard mais pas trop quand elle est faite avec de la moutarde à l'ancienne. Mais c'est une question de gouts personnels.

Vous pourrez également défier votre appétit avec leurs nuggets, chicken bomb (coeur cheddar), wings, salade, ... Pour accompagner tout cela, vous n'êtes pas condamnés aux frites (ici allumettes, supplément cheddar possible) : frites de patates douces (notre coup de coeur), coleslaw ou maïs à la cubaine.

Tout ça pour vous dire que COT COT séduit déjà beaucoup de monde avec ses poulets frits qui envoient ! Personnellement, j'ai été totalement convaincu par le produit de base. Si j'avais pu repartir avec un bucket de 15 tenders je l'aurais fait sans hésiter. C'est tout maison et c'est totalement addictif !

Liens : Site - Facebook - Instagram









Aucun commentaire:

Publier un commentaire