OKKO Hotels offre du luxe, du calme et de la volupté




Mon histoire avec les hôtels OKKO a commencé à Lyon. Par une délicieuse nuit de novembre, j'ai eu la chance de partager une nuit dans l'établissement lyonnais avec mes amis. Nous avions eu une présentation du concept de ces hôtels 4* pas si classiques et inaccessibles que ça. J'avais adoré l'idée qu'une fois votre chambre réservée, ce n'est pas un couchage mais un univers que vous proposent ces hôtels. En effet, tout est à disposition et ne cherchez pas de suppléments délicatement cachés, il n'y en a pas. La télévision dans la chambre vient avec chaines et service de vidéos à la demande à volonté. Et surtout, ce qui fait le charme de chaque établissement, c'est l'espace Club, ouvert à toute heure. Vous y trouverez de quoi boire, manger, s'asseoir confortablement, surfer sur internet, imprimer un document, ... 


Lorsque mon amie Virginie est venue à Paris pour un périple gourmand et culturel (bon, j'avoue, c'était surtout gourmand), nous avons eu la possibilité de tester OKKO Hotel Rueil-Malmaison. Il faut que je vous raconte mon histoire avec celui-ci aussi ! Après avoir passé un week-end féérique à l'hôtel de Lyon, je me suis renseigné et j'ai vu qu'ils préparaient une ouverture en région parisienne, à Rueil-Malmaison. Mais hasard divin, il se trouve que c'est exactement là où habite ma famille ! A chaque fois que je rentrais les voir, j'avais un petit aperçu de l'avancée des travaux. Alors forcément, quand on suit de près la construction, on est curieux de voir le résultat de ces mois de dur labeur. Surtout que l'entrée de l'hôtel ne se fait pas au rez-de-chaussée mais à l'étage. Le mystère est complet. Prenez donc l'ascenseur avec moi pour que je vous présente tout ça.

La porte s'ouvre directement sur l'accueil. L'éclairage est tamisé et tant mieux, vu l'heure tardive de notre arrivée. La personne qui nous accueille à la réception est adorable et attentive, nous présente les lieux et nous laisse en possession de la clé de nos chambres. Notre dernier séjour chez OKKO avait vu la naissance de la team tisane, qui grâce au Club, pouvait se préparer une petite infusion à toute heure de la nuit. C'est donc comme cela que nous avons débuté la nuit, avec la jolie sélection de thés de la marque Palais des Thés, que j'affectionne tout particulièrement. Le salon est calme, il y règne une atmosphère extrêmement paisible. La musique douce chante à nos oreilles de beaux refrains qui nous feraient presque tomber dans les bras de Morphée, là bien lovés dans les fauteuils moelleux.

Les chambres de Rueil reprennent exactement la même configuration qu'à Lyon. Un grand lit dodu avec des draps en lins et plein de coussins ! Une salle de bain futuriste avec douche à l'italienne et produits Nuxe. On ne se sent pas à l'étroit dans cette chambre, la douche est agréable, on peut marcher pieds nus par terre pour aller se poser en étoile de mer sur le lit, devant la grande télévision écran plat. Mon seul problème dans une chambre comme celle-ci, c'est que j'ai envie de prendre ma douche plusieurs fois par jour ! Est-ce que dormir, ce n'est pas passer à côté de tout ce qu'on aurait pu faire avec ce temps précieux ? Si vous êtes encore, à 4h du matin, branchés à la wifi, devant votre troisième film, en train de vous faire un déca, sachez qu'il existe des gens qui vous comprennent et ne vous jugeront pas ! Et n'oubliez pas, pour les somnambules et autres fringales de nuit, que l'espace club (et ses frigos) vous sont accessibles toute la nuit. Rien que de vous en parler, ça me détend !

Evidemment, la nuit est reposante et bénéfique. A votre rythme, vous pouvez descendre prendre votre petit déjeuner. Le matin jusqu'à 10h, le Club vous propose viennoiseries, charcuteries, fromages, lait végétaux, produits locaux, jus frais, ... Je craque toujours pour une tranche de pain ou de brioche, juste pour le plaisir de la déposer dans le grille-pain Kitchenaid, au top de la modernité. Comme à Lyon, OKKO a un partenariat avec la marque de biscuits Michel & Augustin. Vous pourrez donc en retrouver sur la table, ou chercher leurs boissons dans les frigos. Plutôt que de manger à table, nous décidons d'emporter nos petites douceurs et de nous installer dans le fauteuil que nous avions colonisé la veille. La grande verrière donne une vue lumineuse qui surplombe l'avenue. Nous sommes à deux pas du RER mais aucun bruit ne pénètre ce cocon de douceur.

Il faut avouer que ces espaces sont confiés à des décorateurs du meilleur goût ! Je suis toujours émerveillé en visitant le Club. La cuisine est également magnifique mais la partie "salon" est impressionnante de modernité. La pièce est très colorée mais jamais criarde ou vulgaire. Les couleurs se marient en différentes atmosphères, toutes unies et liées par le même design pointu mais toujours chaleureux. De beaux bouquets de fleurs ornent les tables basses, les étagères mettent en valeur de superbes vases et autres bibelots fondus dans le décor. De nombreux titres de presse sont semés dans cette pièce à vivre et un coin bureau vous donne accès à un ordinateur et une imprimante, si le besoin devait se faire sentir. 

Mon expérience chez OKKO Hotels a été une fois encore inoubliable. On a véritablement la sensation de pénétrer dans un cocon douillet et que le temps relâche son emprise. Tout est fait pour votre confort mais absolument pas dans une ambiance guindée ou stricte. La détente est le maitre mot et mes nuits de 4h me paraissent plus réparatrices que certaines autres de 8h. J'ai un attachement personnel et presque affectif à cette chaine d'hôtels en plein croissance. J'adhère totalement au concept et je suis ravi à chaque fois que j'y passe une nuit. Celui de Rueil a la chance d'être à 15 minutes de transports de Paris alors pour les week-ends parisiens, ça vaut le coup de peut-être éviter les tarifs de la capitale. En tout cas, merci beaucoup à tous ceux qui ont fait de ce séjour, une expérience aussi agréable !

Liens : Site - Facebook

Adresse : OKKO Rueil-Malmaison, 109 avenue Victor Hugo 92500








































Aucun commentaire:

Publier un commentaire